Variant Delta : contre la contamination, la vaccination

Nous avons eu raison collectivement de rechercher l’équilibre entre la protection et la liberté.

Grâce à l’engagement exceptionnel de nos soignants et grâce aux efforts de chacun avec les gestes barrières et la vaccination, nous avons réussi à maîtriser l’épidémie et à revivre à nouveau. Grâce à la réouverture progressive et réussie des mois de mai et juin et le déploiement d’un plan de vaccination inédit, nous avons obtenu des résultats incontestables.

Nous avons su préserver l’éducation de nos enfants en fermant nos écoles pendant seulement 12 semaines, là où les écoles américaines ont connu 56 semaines de fermeture.

Nous avons su préserver notre économie en protégeant nos entreprises. Une croissance de 6% est prévue pour 2021, 187 000 emplois ont été créés depuis le début de l’année et la France se positionne comme le pays européen le plus attractif pour les investissements.

Aujourd’hui, le variant Delta, 3 fois plus contagieux que la première souche, entraine une reprise forte de l’épidémie. Pour éviter une 4ème vague, nous anticipons !

Un été de vigilance

Face à l’épidémie et au variant Delta, nous avons un atout-maître : la vaccination. Le Président de la République a donc renforcé le dispositif vaccinal en la rendant obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, EPHAD, établissements pour handicapés, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles. À partir du 15 septembre, des contrôles et sanctions seront opérés si nécessaires.

De nouvelles mesures pour freiner le virus qui récompensent le civisme et font porter les restrictions sur les non vaccinés

  • L’état d’urgence sanitaire sera déclaré pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré.

  • Cette semaine : les contrôles aux frontières sont renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. L’isolement sera contraint pour les voyageurs non-vaccinés.

  • 21 juillet : le pass sanitaire sera étendu sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisirs et de culture.

  • Début août : extension du pass sanitaire aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance (trains, cars et avions).

  • Pour les départements dont le taux d’incidence est supérieur à 200 et où les hospitalisations augmentent : des mesures de freinage seront possibles, et il y aura un retour des jauges dans les lieux recevant du public ou télétravail.

  • Cet automne : les tests PCR deviendront payant (sauf prescription médicale) pour encourager la vaccination.

Une session exceptionnelle du Parlement aura lieu le 21 juillet pour l’examen d’un projet de loi qui déclinera ces décisions.

Parce que notre pays est confronté à une reprise forte de l’épidémie.

Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent contre le variant Delta.

Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination et qu’ils évitent 95% des formes graves.

Parce que quand la science nous offre les moyens de nous protéger, nous devons les utiliser avec confiance dans la raison et dans le progrès.

Parce que la vaccination de tous les Français est le seul chemin vers le retour à la vie normale.
Faisons-nous vacciner !

Retour au actualités