1 an de relances

Inscrit en réponse à la crise sanitaire, le plan de relance massif annoncé en septembre dernier se veut structurel. L’objectif : que la France sorte renforcée de la crise. Les moyens : que 100 milliards d’euros soient investis d’ici à 2022. En matière d’écologie, dans nos entreprises, ou sur nos territoires, la relance est bien là et elle se voit. La preuve en chiffres.

Écologie

  • 22,5 milliards engagés d’ici fin 2021 ;
  • 400 000 projets MaPrimeRénov lancés. L’objectif désormais atteint, on va plus loin avec une estimation de 800 000 projets lancés d’ici fin 2021 ;
  • 320.000 primes à la conversion et bonus écologiques distribués en 1 an (soit 840 000 depuis le début du quinquennat) ;
  • 6000 bâtiments publics sélectionnés pour être rénovés dont 4.200 pour les bâtiments de l’Etat et 2.000 pour les établissements scolaires.

    Très concrètement près de chez vous : À l’Université de Nîmes, près de 2 millions d’euros sont attribués pour la rénovation énergétique des bâtiments et la modernisation des équipements.

Compétitivité

  • 553 projets industriels soutenus ;
  • 3,4 milliards d’investissements des industriels ;
  • 736 millions de soutien de l’État ;
  • Plus d’une entreprise industrielle sur trois en a bénéficié ;
  • 2,9 milliards d’aides de l’État ;
  • 11,7 milliards d’investissements des industriels ;
  • 231 000 emplois créés ou confortés ;
  • 112 000 très petites entreprises ont bénéficié du dispositif « chèque France Num » pour un montant total de près de 60 millions d’euros.

    Très concrètement près de chez vous : 36 308 entreprises ligériennes ont bénéficié de 539 millions d’euros de baisse d’impôts de production.

Cohésion

  • 500 projets retenus dans le cadre du dispositif de lutte contre les friches urbaines, soit 1 365 hectares de friches réhabilités et dépollués. C’est l’équivalent de 2 500 terrains de football ;
  • 24 000 foyers et entreprises supplémentaires éligibles à la fibre chaque jour ;
  • 2,6 millions de jeunes bénéficiaires d’aides pour l’emploi, l’insertion ou la formation ;
  • 500 000 contrats d’apprentissage ou d’alternance signés en 2020

    Très concrètement près de chez vous : La restauration de l’abbaye du Mont Saint Michel bénéficie de 7 millions d’euros dont 1 million au titre du plan de relance.

Retour au actualités